Antilope
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Zoologie > Zoologie > Antilope

GJB

Antilope

Le terme antilope est utilisé pour désigner différents bovidés sauvages vivant dans la savane ou la steppe. Les antilopes sont des mammifères herbivores et vivent souvent en groupe. De couleur brune, elles possèdent des cornes creuses, effilées et légères.

Au sens strict, les antilopes font partie du groupe des antilopinés, des animaux qui vivent en Afrique ou en Asie. Les antilopinés possèdent un corps svelte, de longues pattes, et leur croupe est blanche ; les mâles sont plus gros que les femelles. Parmi les antilopinés, se trouvent différentes espèces telles que :

- Les espèces du genre Gazella comme Gazella gazella, aussi appelée gazelle des montagnes ou gazelle Edmi.

- La Gazelle dama, ou Nanger dama, une espèce en danger critique d'extinction d'après la Liste rouge des espèces menacées établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

- L'unique espèce du genre antilope : l'antilope cervicapre, originaire d'Inde. Cette antilope indienne a disparu de certaines régions et est protégée dans des réserves indiennes. Elle a aussi été introduite comme gibier en Amérique.

- Antidorca marsupialis, le springbok, que l'on trouve notamment en Namibie. Le terme marsupialis fait référence à la présence d'une poche sur son dos. Cette antilope a pour particularité de sauter d'où le nom de springbok, où spring signifie saut en Afrikaner.

D’autres espèces souvent qualifiées d’antilopes

Mais d'autres espèces sont parfois qualifiées d'antilopes, bien qu'elles n'appartiennent pas aux antilopinés. C'est par exemple le cas des animaux suivants :

- L'impala Aepyceros melampus, dont le mâle possède des cornes annelées en forme de lyre.

- Le koudou, avec le grand koudou (Tragelaphus strepsiceros) et le petit koudou (Tragelaphus imberbis).

- L'oryx, un genre comprenant plusieurs espèces : l'oryx d'Arabie, l'oryx gazelle...

- Le dik-dik, qui doit son nom à son cri, et qui ne mesure que 35 cm pour un poids de 4 kg.

- La saïga (Saiga tatarica) qui vit en Eurasie (Mongolie, Kazakhstan).

- L'éland du Cap, une espèce qui mesure 1,8 m et pèse 900 kg.

- Le gnou...

Source web Par le futura sciences

Imprimer l'article

Les articles en relation

Animaux sauvages : les 10 plus drôles photos de 2017

Animaux sauvages : les 10 plus drôles photos de 2017 Voici dix photos drôles et irrésistibles d'animaux sauvages. Elles ont été récompensées lors de la troisième éditio

Savoir plus...

L'éland du Cap

L'éland du Cap Bien que l'éland (Tragelaphus oryx) ait l'allure d'un Bovidé domestique avec sa démarche lourde, son pelage court, sa silhouette « bovine » et son fanon entre la

Savoir plus...

SAHEL : vers un plan d’action pour la conservation de la faune sauvage

SAHEL : vers un plan d’action pour la conservation de la faune sauvage Un plan d’action pour la conservation de la faune sahélo-saharienne et de ses habitats sera présenté lors de la 14e convention de

Savoir plus...

Cobe lechwe rouge

Cobe lechwe rouge Kobus leche leche Red lechwe Ordre des Cétartiodactyles, Famille des bovidés Hauteur au garrot: 90 cm pour la femelle et 100 cm pour le mâle. Poids: 75 kg pour la femelle et 120 kg po

Savoir plus...

#MAROC_Parc_National_d_Iriki (Géoparc Jbel Bani)

#MAROC_Parc_National_d_Iriki (Géoparc Jbel Bani) Le Parc National d’lriqui occupe l’espace entre l’oued Draâ et la retombée Sud de l’Anti-Atlas, dans les provinces de Zagora et de Tata.

Savoir plus...

Gravures rupestres pré-historiques : un très précieux trésor du Maroc du Sud qui est en danger (Géoparc Jbel Bani)

Gravures rupestres pré-historiques : un très précieux trésor du Maroc du Sud qui est en danger (Géoparc Jbel Bani) Le Maroc compte d'innombrables gravures rupestres, témoignages de l'

Savoir plus...

Dakhla: La réintroduction d’antilopes en bonne voie

Dakhla: La réintroduction d’antilopes en bonne voie Le projet de réintroduction d’antilopes à la station d’acclimatation de Safia (au sud de Dakhla) donne ses fruits, et affiche aujourd’hu

Savoir plus...

Les plus anciens vestiges fossiles d'animaux consommés en grotte découverts au Maroc (Géoparc Jbel Bani)

Les plus anciens vestiges fossiles d'animaux consommés en grotte découverts au Maroc (Géoparc Jbel Bani) C’est dans la Grotte des Rhinocéros, près de Casablanca, que des chercheurs ont d&e

Savoir plus...

Une quarantaine d'espèces animales en voie d'extinction au Maroc

Une quarantaine d'espèces animales en voie d'extinction au Maroc Plusieurs espèces animales sont en voie de disparition au Maroc. D'autres ont déjà disparu, notamment le Lion de l'Atlas, a

Savoir plus...

Voici le cochon le plus laid du monde

Voici le cochon le plus laid du monde En Indonésie, des chercheurs sont parvenus à photographier le « cochon le plus laid au monde ». De quoi projeter sur le devant de la scène une esp&e

Savoir plus...

Parc Souss-Massa-Draâ: Un patrimoine à préserver (Géoparc Jbel Bani)

Parc Souss-Massa-Draâ: Un patrimoine à préserver (Géoparc Jbel Bani) Pour le visiteur, le Parc national Souss-Massa offre une formidable biodiversité: des espèces animales rares au Maroc comme

Savoir plus...

Rhinocéros blanc du Nord : ils veulent le ressusciter

Rhinocéros blanc du Nord : ils veulent le ressusciter Il ne subsiste plus que deux femelles de rhinocéros blanc du Nord en captivité. Une communauté de scientifiques se mobilise dans plusieurs pays pour fa

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions