L’Agadir d’Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > L’architectures vernaculaire de TSGJB > Définitions > L’Agadir d’Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région

GJB

L’Agadir d’Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région

Situé à une cinquantaine de kilomètres de la province de Tata, le petit village d’Ait Kine est l’un des rares à posséder un « Agadir » ou grenier collectif, toujours en activité.

Dans ce bout de la terre où le temps semble s’arrêter, l’Agadir d’Aït Kine, rassemble les biens les plus précieux de la population : Denrées alimentaires, bijoux en argent ou même des actes de vente, d’achat, de mariage et des titres de propriété gardés précieusement par un gardien qui veille à l’ouverture du lieu à l’aube et sa fermeture au coucher de soleil.

Quand bien même les chercheurs n’ont pas pu donner une date exacte de la période où ce grenier a été bâti, des archives privées remontant à l’année 1708 JC / 1120 de l’hégire laissent entendre que ce grenier collectif est utilisé par les habitants depuis cette époque.

D’une superficie de plus de 500m3, l’Agadir rassemble plusieurs cellules, destinées au stockage des céréales, dattes et produits d’artisanat, ainsi qu’une mosquée et d’autres installations.

Carrefour historique où se réunissaient, jadis, les voyageurs, le grenier d’Aït Kine a fait l’objet d’une restauration de son enceinte puis de l’intérieur de l’édifice en 2004.

“L’Agadir d’Aït Kine est un monument historique et architectural sublime, il est composé, également, d’une porte en bois décorée, une écurie, et des hautes murailles pour protéger le site ” a indiqué à la MAP, Mohamed El Mhamdi, chercheur dans le patrimoine amazigh.

“L’édifice de plusieurs étages englobe plus de 60 cases qui se transmettent d’une génération à une autre”, a expliqué M. El Mhamdi notant que le grenier dispose d’une seule porte d’entrée dont la clé est entre les bonnes mains d’un gardien des lieux , appelé “Lamin” qui signifie le “digne de confiance”.

En plus d’être d’être un espace pour le stockage des denrées alimentaires et biens, le bâtiment constitue un lieu de réunion pour gérer les affaires sociales et financières du village, à l’instar des cérémonies de mariage, les fêtes religieuses ou les œuvres caritatives, a fait noté le chercheur.

Pour sa part, Khalid Al Ayoud, spécialiste et auteur de plusieurs études en la matière a fait savoir que l’Agadir d’Aït Kine reflète le modèle des greniers collectifs spécifiques aux oasis, construits à base de terre cuite et plafonnés avec des troncs de palmiers, contrairement aux Igoudars de l’anti-atlas bâtis en pierre.

Le grenier, en tant que site patrimonial restauré récemment, mérite d’être valorisé dans l’attente du classement international sur lequel le ministère de tutelle y œuvre, a-t-il insisté.

Pour valoriser ce patrimoine culturel et le faire connaître mondialement, un atelier national avait été organisé le 13 avril à Agadir, en préparation de d’inscription des greniers collectifs “Igoudars” au patrimoine universel de l’Unesco.

Source web par : aldar

Imprimer l'article

Les articles en relation

#MAROC_Parc_National_d_Iriki (Géoparc Jbel Bani)

#MAROC_Parc_National_d_Iriki (Géoparc Jbel Bani) Le Parc National d’lriqui occupe l’espace entre l’oued Draâ et la retombée Sud de l’Anti-Atlas, dans les provinces de Zagora et de Tata.

Savoir plus...

Gravures et peintures rupestres

La province d’Es-Smara est l’un des plus importants sites de l’art rupestre saharien. L’art  rupestre  est un  domaine de la préhistoire saharienne .Cet art néolithique ,surtout&nb

Savoir plus...

Patrimoine : immersion dans les Igoudar, ces premières «banques» presque millénaires

Patrimoine : immersion dans les Igoudar, ces premières «banques» presque millénaires Les Igoudar, greniers collectifs et merveilles de l’architecture amazighe, sont de véritables trésors

Savoir plus...

Défense de l'Environnement- Partenaires - durabilité

La défense de l’environnement ne s’arrête pas à nos frontières Les problèmes environnementaux n’ont pas de frontières. La destruction de la biodiversité ou le changeme

Savoir plus...

Les 20 oiseaux annonciateurs de printemps

Le Maroc par sa position géographique est un pays au carrefour des voies migratoires. Riche en biodiversité grâce aux divers types d’habitats qu’il héberge, notre pays est la patrie de centaines d&

Savoir plus...

La formation des minéraux

Les minéraux se forment dans des conditions physiques particulières. Il existe plusieurs types de roches sur Terre (voir Paléontologie - la fossilisation), et chacun de ces types possède des minéraux c

Savoir plus...

Le grenier collectif au village Imi Mqoum. Maroc

Le grenier collectif au village Imi Mqoum. Maroc Le grenier collectif au village Imi Mqoum dans la région d’Agadir. Le grenier collectif est situé au sud-Ouest Marocain, au niveau du village Imi Mqourn, à

Savoir plus...

Guelmim / Oued-Noun : Réhabilitation des greniers collectifs

Guelmim / Oued-Noun : Réhabilitation des greniers collectifs Des chercheurs et experts en patrimoine se sont penchés à l’occasion d’une conférence organisée récemment à Ti

Savoir plus...

#MAROC_Souss_Massa_Tata face aux changements climatiques: La rareté de l’eau, le grand défi de la région (Géoparc Jbel Bani)

#MAROC_Souss_Massa_Tata face aux changements climatiques: La rareté de l’eau, le grand défi de la région (Géoparc Jbel Bani) L’étude commandée par le Conseil régional du So

Savoir plus...

Moussem Ben Yacoub Akka Ighan

Moussem Ben Yacoub Akka Ighan Le Moussem Ben Yacoub Akka Ighan est organisé chaque année en avril, dans la province de Tata. Le Moussem constitue l’occasion de rencontres pour les tribus locales et permet de d&eac

Savoir plus...

L'art rupestre « libyco-berbère » au Maroc: État des connaissances

1. Introduction Au début de l'été de 1874, le rabbin Mardochée es-Serrur, voyageur et homme d'affaires originaire d'Akka (Sud marocain), recevait à Paris un entrainement scientifique de

Savoir plus...

Le Géoparc Jbel Bani et Foum Zguid, à la porte du désert, la pastèque menace la nappe phréatique

Le Géoparc Jbel Bani et Foum Zguid, à la porte du désert, la pastèque menace la nappe phréatique A 170 km d’Ouarzazate, à Foum Zguid, c’est la porte du désert. Le tourisme

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions